Tentative

18H, la Miss, d’un ton geignard et désespéré, se tenant le cou à deux mains :

 

"Maman, j’ai tellement faim! C’est plus possible là, il faut que tu me donnes à manger, j’arrive plus à respirer!"

 

Bien essayé.

Cuisine de la semaine #115

  • Pizza à la pâte complète, coulis de tomate, lard fumé du Haut-Doubs et fromage râpé.
  • Soupe de carottes, poireaux et chutney de mirabelles pour le goût.
  • Quenelles au four à la béchamel au beurre, riz.
  • Cookies à la purée de noisette et au beurre : effectivement, les cookies au beurre s’aplatissent bien plus que leurs congénères à la margarine! Par contre j’ai énormément modifié la recette de base mais c’est pas grave.
  • IMG_0002
  • Filets de truite sauce au beurre blanc accompagnés de pâtes escargots.
  • Tartines grillées au pesto de bettes jambon et meule de Savoie.
  • Sablés au parmesan et au sésame : recette vegan pas à mon goût car bien trop grasse! Et encore, j’avais réduit les proportions de la recette… à refaire mais autrement.
  • Hachis parmentier avec viande hachée, protéines de soja, oignon, pourpier haché et au-dessus de la raclette : déception car cette dernière n’avait aucun goût une fois cuite!
  • Brioche.
  • Cookies au muesli au chocolat et aux fruits secs et pépites de chocolat.

Légumes camouflés opus 3 : Pesto de bettes

Ingrédients :
- 200g de feuilles de bettes
- 50g de chapelure
- cristaux d’huile essentielle ou huile essentielle de basilic
- 50g d’huile d’olive
- une cuillère à soupe de sauce soja

Mixer les feuilles avec la chapelure, ajouter les épices.

Continuer de mixer doucement en versant l’huile d’olive par filet.

IMG_0003

Peut servir de base à des tartines grillées du soir…

IMG_0005

 

Cuisine de la semaine #114

 

  • Pizza avec une pâte aux herbes de provence, coulis de tomate, steak de céréales émietté, olives et fromage de Savoie en cubes : on a pas senti beaucoup le goût des herbes, dommage.
  • Soupe de rutabagas, navet, carottes et mâche.
  • Crêpes au lait de riz garnies de Mont d’Or et Comté.
  • Cake aux topinambours, lardons, olives, bière et Comté : après avoir cherché comment je pourrais aimer le fenouil avec succès, je me suis attaquée aux topinambours. Et à mon sens, il fallait les noyer dans d’autres saveurs… je les ai donc grattés à la brosse, coupés en rondelles et fait revenir à la poêle dans de l’huile d’olive avec un peu de bouillon de légumes déshydraté. Je les ai ensuite intégrés dans le cake salé de base Thermomix en remplaçant le lait par de la bière allemande, avec 200g de lardons et 200g de Comté râpé. Il aurait été sûrement plus moelleux si je n’avais pas oublié la levure (…) mais l’objectif est atteint, j’ai aimé!
  • Salade de petits pois et maïs à la mayonnaise : sans complexe, puisque la Miss est capable de la préparer seule et qu’elle adore ces deux légumes. Et puis transvaser des petits pois dans une cuillère à soupe c’est tellement Montessori…
  • Gougères au fromage : hormis le temps de cuisson c’est rapide et simple à faire et ça varie.
  • Hamburger maison, mâche : des pains au sésame bio, mayonnaise, Comté, steak haché, poivron en conserve.
  • Croés : le retour!
  • Brioche toute seule : ça marche aussi le week-end quand on s’absente pour la journée.
  • Pâte à tartiner : pour accompagner la brioche, plébiscité par la Miss.
  • Beurre maison sans lactose.
  • Crèmes au chocolat sans plv.
  • Gratin de torsades, oignon émincé, chorizo en rondelles, crème d’épeautre et fromage râpé.

Faire son beurre maison (sans lactose)

Deux préalables nécessaire : se munir d’un robot ménager tel que blender ou plus élaboré tel que Thermomix par exemple ou ses concurrents et 500g de crème fraîche de vache comportant au minimum 35% de matière grasse c’est-à-dire de la crème étiquetée entière (impossible à réaliser avec de la crème végétale), sans lactose si on veut/doit s’en passer.

Ma matière première provient de Suisse et plus précisément de la Coop qui commercialise sous la marque Freeform des produits sans lactose, une gamme assez étendue et avec des dates de consommation longues.

IMG_0001

Mettre dans le bol du robot la crème et une pincée de sel puis programmer pour 5 minutes à vitesse 4. Vider le petit lait qui s’est séparé, compresser le beurre dans le panier ou dans une passoire et le rincer plusieurs  fois à l’eau froide.

Lui donner forme et le laisser quelques heures au frigo avant dégustation.

IMG_0003

Nota bene : dans le Thermomix 500g de crème sont nécessaires au vu de la grande taille du bol mais 250g peuvent être suffisants dans d’autres appareils.

Cookies à la purée de noisette

Je ne reviendrai pas sur le caractère indispensable de la purée de noisette Jean Hervé en pâtisserie, les fidèles comprendront! A noter que la noisette constitue le seul corps gras de cette recette donc presque diététique…

IMG_0001

Ingrédients :
- 200g de farine
- 150g de purée de noisette
- 2 oeufs
- 150g de sucre
- 100g de pépites de chocolat
- levure

Mélanger tous les ingrédients ensemble et diviser la pâte en 24 petites boules.

Placer sur une plaque de cuisson et enfourner 10 minutes à 180° chaleur tournante.

Cuisine de la semaine #113

  • Mont d’Or au four et ses pommes de terre.
  • Brioche des fonds de tiroir : 200g de farine blanche, 100g de farine de riz, 100g de farine complète et enfin 100g de farine de châtaigne. Très bonne au goût à mon grand étonnement mais trop friable.
  • Pide feta-oignons : une bonne idée pour  un repas du soir sans viande.
  • Durum garni de boeuf bourguignon hâché, oignon et poivron (en boîte) émincé, fromage râpé, épices. J’avais acheté ces grandes tortillas il y a un moment et je ne savais pas trop comment m’en sortir. Finalement c’était assez rapide mais surtout bon et très copieux.
  • Tortillas fond de frigo : toujours avec la même base en y ajoutant tout ce qui traîne. Cela a donné un assemblage de pommes de terre, riz, jambon, emmental râpé, le tout grillé à la poêle puis garni dans les crêpes. C’était bon mais un poil lourd.
  • Pannacotta végétalienne : toujours dans les recettes de Cléa, du lait d’amande, crème de coco, sirop d’agave et agar agar. Moi je n’ai pas aimé mais les autres convives ont tout mangé.
  • Fougasse aux tomates séchées, lardons et olives : malgré que mes tomates séchées maison aient été complètement perdues dans la pâte cette fougasse était très réussie, avec beaucoup de goût et très moelleuse.
  • Filet mignon au Comté et jambon cru accompagné de spätzles et de
  • Fondue de poireaux et de navet : pour la touche de verdure. Un peu d’huile d’olive et de bouillon de légumes pour donner du goût et c’est tout.
  • Baguettes de pain : j’ai essayé d’améliorer le visuel avec succès. La lèche frite remplie d’eau en même temps que le four préchauffe et les pâtons enduits d’eau au pinceau juste avant d’enfourner, gagné.
  • IMG_0002
  • Cookies à la purée de noisette : vous l’aurez compris, la purée de noisette c’est bon, mettez-en partout.
  • IMG_0001
  • Brioche.
  • Gratin de crozets : un oignon émincé, du jambon cru en lamelles, du Comté râpé et de la crème d’avoine. Parfait pour ceux qui ont encore faim un dimanche soir.

Toujours d’autres idées sur le blog collaboratif.

Pide feta-oignons

La pide est un pain turc très moelleux dont je tiens à vous faire partager la découverte tellement nous avons aimé!

IMG_0007-1

Ingrédients :
- 200g de farine T110
- 10g de levure de boulanger ou levain déshydraté
- 1 oeuf
- 100g de lait
- 30g d’huile d’olive

Et pour la garniture 150g de feta, un oeuf, 200g d’oignon, poivre curcuma et muscade.

Mélanger le lait avec la levure et laisser buller environ 20 minutes. Ajouter la farine, l’œuf et l’huile d’olive. Pétrir grossièrement et laisser lever environ une heure dans un endroit tiède.

Pendant ce temps battre l’oeuf avec les épices, émincer l’oignon et la feta, mélanger l’ensemble.

Préchauffer le four à 200°.

Diviser la pâte en trois boules, les étaler finement et disposer la garniture.

Faire cuire 15 minutes à 200° chaleur tournante.

Cuisine de la semaine #112

  • Muffins au chorizo à cheval accompagnés de mâche et de
  • Salade de lentilles.
  • IMG_0002_2
  • Maïs à la mayonnaise : la grande cuisine.
  • Soupe de pois cassés, radis noir et navet.
  • Torsades sauce crème et Morbier, steacks hachés.
  • Brocolis sauce au roquefort : si vous aimez ces deux ingrédients séparés, testez ensemble! Toutes les deux nous avons tout englouti c’était un délice. A refaire très vite entre filles!
  • Gâteau au chocolat.
  • Cookies aux flocons d’avoine : faut-il encore que je les présente?
  • Coquillettes alla carbonara avec des côtes de bettes immergées dans la sauce.
  • Pizza aux lardons, coulis de tomate de fromage râpé.
  • Tarte aux mirabelles : vu ma découverte de la semaine dernière j’ai récidivé même si je l’ai trouvée un poil moins bonne. Les différences : pâte brisée et mirabelles non dénoyautées.
  • Brioche toute seule : pendant la nuit cette fois-ci. Toujours aussi moelleuse, je suis définitivement fan.
  • Boeuf bourguignon aux cerises et carottes, accompagné de riz : ceci était le plat insolite de la semaine. Aucune justification n’est possible.
  • Gratin de pâtes à la saucisse de Morteau en rondelles, crème fraîche, oignon et Comté.

Prêtre

Samedi soir, 20H50, la Miss empoigne le chat du rabbin. Et me voilà à expliquer la différence entre un prêtre et un rabbin. Dans les grandes lignes on va dire.

"- Tu sais Maman, quand je serai grande, eh ben moi je serai prêtre.

- Ah. Vraiment ça te plairait?

- Oui les baptêmes tout ça.

- Par contre les prêtres ne sont pas d’accord que des femmes soient prêtres.

- HEIN?

- Oui il n’y a jamais eu de femmes prêtres et ils ne veulent pas changer.

- Mais c’est pas vrai ça! Ben tu sais quoi Maman? Moi, quand je serai grande, eh ben je leur dirai que je veux être prêtre et que les femmes aussi elles peuvent."