Première virée

Jeune maman, passant beaucoup de temps avec mon bébé, je ne rêvais que d’une chose : partir un ou deux jour avec mon amoureux pour n’être que tous les deux ensemble.

La première étape a été de convaincre le père de cette séparation avec sa fille.

De longs mois avant, on a trouvé la destination, l’hébergement, briefé les grands-parents qui allaient garder notre chère progéniture, un an à l’époque des faits.

Réfléchi au quid de l’allaitement, comment allait se passer une si longue séparation, choisi d’emmener le tire-lait.

Mais nous n’étions pas prêts.

Nous n’étions pas prêts à laisser notre fille aussi longtemps loin de nous, ni prêts à être en tête à tête.

De ce séjour nous retenons une sensation de vide, tellement intense que le deuxième jour nous sommes rentrés ventre à terre la rechercher, après avoir passé une bonne partie de l’escapade à lui acheter des jouets et autres livres.

Pas une seule goutte de lait n’est venue en son absence. Nous nous sommes retrouvées comme avant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s