Allaitement et politiquement correct

La phrase consacrée :

« Mieux vaut un biberon donné avec amour qu’un sein donné avec réticence »

Je ne la supporte plus!

A chaque fois quasiment qu’on parle d’allaitement on y a droit. Comme si l’énoncer voudrait dire qu’on ne culpabiliserait pas les mères qui ne veulent pas allaiter. C’est un peu la phrase bateau qui règle les choses et évite les conflits.

Je ne suis pas d’accord, pour moi cette phrase ne veut rien dire!

Une chose qui devrait nous paraître naturelle nous la rejetons aujourd’hui…

Moi-même, je voulais allaiter. Mais les premiers temps j’ai eu du mal à réaliser tout d’abord que j’étais mère. Et avec un petit bébé pendu au sein mes impressions étaient vraiment particulières. Je ne m’y attendais pas du tout. Au bout de quelques jours l’amour est venu et ça a simplifié beaucoup de choses, mais il a fallu un peu plus de temps pour me sentir à l’aise en allaitant. Peut-être qu’allaiter a aidé le lien à se créer, je ne sais pas.

De la même façon qu’il m’a fallu un peu de temps pour me sentir à l’aise avec mon bébé. Si j’avais choisi le biberon, il n’y aurait pas eu plus d’amour dès la naissance.

N’est-ce-pas ça cette réticence?

Cette phrase sous-entend en fait que le biberon pourrait être donné sans amour. Au lieu du sein qui, lui, est forcément donné avec amour.
Ce n’est pas aussi simple que ça, heureusement!

L’amour maternel ou paternel n’est pas conditionné au mode de nourriture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s