Goutte

Un mail avec une proposition de gagner le gros lot, une réponse dans les cinq minutes. Une petite Miss juchée sur son tabouret qui regarde l’ami arriver. Des retrouvailles, des nouvelles, des bières, la pluie qui tombe.

Le repas terminé, une histoire réclamée par la Miss, les discussions qui continuent. Le cointreau maison. Les conserves, les poules à plumer, les crédits.

L’heure qui tourne, la pluie arrêtée, la goutte du grand-père de 1990. Minuit.

Se décider à mettre enfin le gros lot dans la voiture, descendre à la cave et laborieusement tenter plusieurs approches. Impossible de le rentrer, le ramener au point de départ.

Lendemain, gueule de bois et cernes sous les yeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s